Poudre d’Or

Situé au Nord Est, le paisible et verdoyant village de Poudre d’Or montre la vie mauricienne.

En 1944, un mémorial a été érigé en hommage au naufrage du Saint-Géran qui s’est abîmé en 1744 avec 167 personnes à bord qui périssent au large de Poudre d’Or. Cette catastrophe maritime inspira Bernardin de Saint-Pierre pour son roman Paul et Virginie.

C’est ici aussi que se situe l’intrigue du roman Les Rochers de Poudre d’Or (2003) de la romancière mauricienne Nathacha Appanah à propos des « engagés » indiens travaillant depuis la fin du 19ème siècle dans les exploitations de canne à sucre des environs.