Transports : Comment se déplacer à Maurice ?

bus

A Maurice, vous trouverez deux autoroutes qui sont gratuites. La première traverse l’Ile en diagonale, de l’aéroport à Grand Baie en passant par le centre, la capitale et le jardin de Pamplemousses. La deuxième opère un large contournement de Port Louis par l’est, depuis Ebène et remonte jusqu’à Terre Rouge.

Le bus

Les bus appartiennent à de nombreuses compagnies privées et ils s’avèrent très pratique. Il y a quatre grandes gares routières dans l’Ile : à Port-Louis, Rose Hill, Quatre- Bornes et Curepipe.

Si le bus est pratique et bon marché (entre 0,50 et 1 €), il est aussi bruyant et très polluant. Il est par ailleurs assez lent (sauf les Express).

On paie dans le bus, non pas au conducteur mais au contrôleur. Attention, les chauffeurs conduisent comme des fous. Accrochez-vous !

Les arrêts sont nombreux mais vous trouverez aussi des trajets Express, tel que Mahébourg / Port-Louis ou Port-Louis / Grand Baie.

Si vous voulez visiter plusieurs sites de l’Ile dans une même journée, il est conseillé de louer plutôt une voiture.

Retrouvez les infos concernant les trajets et horaires sur mauritius-buses.com.

La location de voitures

Il faut avoir au minimum 21 ans et un permis datant d’au moins un an. Pas besoin de permis de conduire international si l’on séjourne moins d’un mois.

De nombreux loueurs sont présents sur les lieux touristiques. Lisez bien le contrat, vérifiez la validité de la vignette d’assurance et surtout l’état de la voiture. Une caution est toujours demandée.

Soyez très prudent en conduisant car on roule à gauche mais la priorité reste à droite. Si on vous klaxonne, c’est pour vous indiquer qu’on vous dépasse, et que vous devez vous pousser sur la gauche pour que la voiture d’en face puisse elle aussi passer.

Attention aux cyclistes et motocyclistes qui roulent la nuit sans éclairage, de même pour les piétons qui marchent au milieu des rues. Restez vigilant et encore plus si vous devez conduire de nuit car il n’y a pas ou peu d’éclairage sur les routes.

Evitez la traversée de Port Louis par l’autoroute aux heures de pointe, en début de matinée et en fin d’après-midi. De même pour la traversée des villes comme Curepipe ou Quatre-Bornes à la sortie des classes et des bureaux.

L’état des routes s’est amélioré sur les axes principaux mais les routes secondaires sont parfois défoncées et c’est pour cela que tout le monde roule au milieu.

La limitation de vitesse est de 30 à 60 km/h en ville et sur les routes secondaires, de 60 à 110 km/h sur l’autoroute. Des caméras de surveillances sont installées dans certains secteurs touristiques et les touristes ne sont pas à l’abri des amendes.

En ce qui concerne le stationne Port-Louis, Curepipe, Quatre-Bornes et Rose Hill, il est payant sur les principaux axes. Il faut acheter des coupons de 30 mn, 1h ou 2h, vendus par carnets de 10 dans les stations-service.

L’essence coûte environ 46 Rs (1,21 €) le litre de super sans plomb.

Le taux d’alcool est limité à 0,27 g/l de sang soit un petit verre de vin.

Le taxi

La location d’un taxi est un bon moyen d’explorer l’Ile mais avant de monter dans la voiture, il faut bien préciser au chauffeur les horaires, le parcours et le tarif.

Le scooter

Le scooter est bien pratique pour les petits trajets. On vous le déconseille pour parcourir toute l’Ile. Compter environ 600 Rs par jour (environ 16 €).

Bien vérifier l’état avant de partir et munissez-vous du casque et du gilet fluo qui sont obligatoires !

Le vélo

Compte tenu de l’accroissement des voitures, on vous déconseille de louer un vélo, c’est devenu trop dangereux !

Mise à jour le 05/03/15.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés